dimanche 16 juin 2019

Angélique Hélin

Une très longue vie emplie de misères

Bonjour mon lecteur,

Hier était le #RDVAncestral du mois de juin et je me suis attardée sur Angélique Hélin pourtant, il n'est pas très facile de retracer la vie d'une femme de cette époque -Angélique est née en 1774 à Lerzy dans l'Aisne- mais j'ai trouvé quelques pistes intéressantes... le plus souvent en passant par l'étude approfondie -tout est toujours relatif- de la vie de ses enfants. 
Bien entendu, beaucoup de questions resteront sans réponse mais, n'es-ce pas l'essence même de la généalogie puisque chaque découverte fait se poser une nouvelle question au sujet du personnage et de son entourage plus ou moins immédiat.
Ce n'est évidemment pas par hasard que j'ai fait le choix de présenter Angélique Hélin... elle fait partie de ma saga "Merda-Rahïr" qui est en préparation ; en fait, elle pourrait être le point de départ de cette histoire vraie même si elle n'a ni décidé, ni  désiré, ni même imaginé  tout ce qui allait se dérouler dans sa descendance... sur plusieurs générations... Ces destins qui nous semblent extraordinaires lorsque nous les découvrons au fil de nos généalogies étaient hier plus fréquents qu'on ne l'imagine aujourd'hui. Souvent les souvenirs de ces histoires difficiles sinon tragiques se sont perdus et aucun récit n'est parvenu jusqu'aux générations les plus récentes... non pas par désir de cacher des faits mais plutôt par la rupture des liens familiaux... 
Ceci dit, Angélique a eu une vie que je qualifierai plutôt de triste et difficile que de tragique... comme tant d'autres femmes de cette époque... Quels étaient les choix qui se sont présentés à Angélique tout au long de sa longue vie ? Peu sans doute... je pense qu'elle a fait ce qu'elle a pu pour pallier les difficultés au fur et à mesure qu'elles sont apparues dans son existence laborieuse.
Mais je suis trop bavarde... et j'anticipe sur mon récit car ce #RDVAncestral n'est qu'un début, qui restera aussi un simple résumé d'un extrait de l'ouvrage que je prépare d'arrache-pied depuis quelque temps déjà...

Vous pouvez accéder directement à mon petit texte en suivant sur le lien "en savoir plus" juste en dessous.

Je vous remercie pour votre lecture et je vous rappelle que votre commentaire est toujours le bienvenu alors, n'hésitez pas à m'écrire quelques mots .
 A très bientôt,

Catherine Livet