dimanche 25 avril 2021

25 avril 1912

 Bien comprendre la vie de nos ancêtres pour écrire notre histoire de famille

Bonjour mon lecteur,

Document Gallica
Ce 25 avril 1912, pas moyen d'échapper à la nouvelle, la Une des journaux est consacrée à Bonnot et à sa fameuse bande, l'affaire est grave.

Les derniers méfaits de la bande ont eu lieu le 25 mars dernier. Après le vol d'une limousine à Montgeron dans l'Essonne ayant causé la mort du chauffeur et une blessure au propriétaire qui se trouvait à bord de son véhicule, la bande s'est livré au braquage de la succursale de la Société Générale à Chantilly dans l'Oise... Les bandits ont réussi leur coup et pris la fuite... pas facile pour les policiers de suivre l'automobile à vélo ou à cheval... mais l'enquête est menée rondement et, cette fois, la police finit par mettre la main sur plusieurs malfaiteurs membres de la terrible bande. Un nommé Soudy est arrêté le 30 mars suivant le vol puis, le 04 avril, ce sera le tour de Carouy ; les policiers mettent la main au collet de Callemin le 07 avril et à celui de Monier le 24 avril... la bande commence à être sérieusement démantelée... l'étau se resserre... Bonnot est bien caché...

Au cours de l'enquête rondement menée, le sous-chef de la sûreté nationale chargé de l'affaire de la "bande à Bonnot", Louis François Jouin et l'inspecteur Colmar sont amenés, le 24 avril 1912, à perquisitionner un appartement situé au 63 de la rue de Paris à Ivry dans le Val-de-Marne... Les malheureux policiers découvrent trop tard qu'ils sont dans la planque de Bonnot qui n'hésite pas à faire usage de son revolver... Monsieur Jouin est tué et Monsieur Colmar blessé... Jules Bonnot, également blessé, s'échappe... se rend dans une pharmacie pour se faire panser... 

A suivre...

Catherine Livet

Mon livre "Mes ancêtres et la Commune de Paris" est en souscription jusqu'au 02 mai 2021 - 23 h 59 ; une version numérique est en cours de fabrication.

Vers d'autres dates


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour cette lecture.
Ecrivez moi un petit commentaire, je suis toujours heureuse d'échanger quelques mots avec les personnes cachées derrière les écrans.